+43 676 64 94 571 Skodagasse 28, A-1080 Vienne, contact@alfv.at

A vous de jouer!
Retrouvez-vous dans
nos groupes sociaux sur

____________________________________________

attentat à Vienne

ALFV mis à jour le mercredi, 4. novembre 2020 de ALFV

ATTENTAT À VIENNE
RÉACTIONS DES ANCIENS

-----------------------------------------

Bonjour,

Il n'y a pas que de bonnes raisons pour envoyer des messages. Il y en a aussi d'horribles. De mon petit (pas tant que cela !) coin de France, je voudrais vous exprimer et à travers vous, au peuple autrichien combien je suis triste et me sens solidaire des épreuves qui vous frappent. Je ne pense pas seulement à la pandémie, bien sûr, mais aussi au lâche attentat qui a frappé d'innocents Viennois.

Tous mes voeux pour que le courage et la raison l'emporte contre un fanatisme qui ne cherche qu'à diviser.

Amitiés.

François Moisy Bac 64

-----------------------------------------

Cher(e)s toutes et tous,

Quelle attristante nouvelle !

Recevez le message d'un vieil homme qui aime votre ville et votre pays et qui pense à vous tous et tient à vous exprimer son témoignage de solidarité et son amitié.

Marcel Cruveillier, ancien enseignant

------------------------------------------

Cher(e)s toutes et tous

Mon épouse et moi pensons très fort à vous et tenons à vous témoigner la
solidarité de deux des vôtres chez qui l'âge et l'expérience n'a fait
qu'enrichir l'amitié et la place que votre ville et votre pays tiennent dans
notre cœur .

Marcel et Andrée Cruveillier

-----------------------------------------

Bonsoir Ferdi

Comme les Viennois doivent être stupéfaits et blessés ! Vous n'êtes pas habitués à un tel scénario si tant est qu'on puisse s'y habituer. Tout à fait comme le soir du Bataclan où il y avait eu des raids contre plusieurs restaurants. Il y a trois jours j'ai vu une liste des attentats en France depuis l'affaire Merah en 2012. Impressionnant et terrifiant le nombre. J'espère que tu n'as pas eu d'amis ou de gens du lycée dans les malheureux touchés.

Je suis à Londres depuis le 3 mars, maladie, accident avec triple fracture cheville et covid avec ses limites de voyage. Je me demande si je reverrai Paris un jour autrement que dans une urne. Je reconnais que j'ai le moral en berne pas seulement pour moi mais pour tant de gens dans le malheur pour diverses raisons. J'ai l'impression que je n'ai jamais vécu une époque si épouvantable. Le brexit nous a porté malheur. Je ne m'en suis pas remise.

J'ai vu les changements produits dans votre association. Avec le covid vous devez être au ralenti.

Je ne pense pas revoir Wien un jour ni beaucoup d'autres endroits que j'ai tant aimés. Je ne suis plus loin de 82 si le covid ne me chope pas. Hilda me tire par les pieds, déjà 8 ans qu'elle nous a quittés juste au moment de l'élection présidentielle. Elle avait 3-4 ans de plus que moi.

Ferdi, porte-toi le mieux possible et passe au travers de la pandémie.

Amicalement

Floriane Zuniga

Au fait votre lycée avait fait une grande première en mars avec le corona et cet élève de 6ème, évangéliste, qui était passé par Mulhouse. Vous avez dû être la première école française fermée.